Dominez vos anxiétés
Dominez vos anxiétés

Dominez vos anxiétés

Retour

4 conseils pour vous aider lutter contre l’anxiété

VITALITÉ ÉMOTIONNELLE

Une étude commanditée par Vittel indique que 68 % des Belges sont convaincus que l'anxiété est  mauvaise conseillère. Mais il n’est pas si simple de contrôler nos pensées et nos sentiments. Que faire alors si vous êtes anxieux(-se) ? Ces quatre conseils vous permettront de renforcer votre vitalité émotionnelle et d'apprendre à mieux gérer votre anxiété..

Ces derniers mois ont été éprouvants pour tout le monde. L'incertitude permanente, les contacts sociaux limités et la peur entourant la pandémie de coronavirus ont exigé beaucoup de nous tous. Vous êtes plus facilement irritable, vous vous sentez fatigué(e) et vous êtes plus anxieux(-se) que d'habitude ? C’est parce que votre réserve de vitalité émotionnelle est épuisée. C'est normal et vous n’êtes pas seul(e) dans le cas ! Heureusement, vous pouvez retrouver cette vitalité émotionnelle en prenant soin de vous physiquement - faites de nombreuses promenades, respirez le grand air, buvez un litre et demi à deux litres de Vittel -, en étant bienveillant(e) envers vous mentalement - prenez du temps pour vous, prévoyez des plages de repos dans votre journée et gardez des contacts sociaux - et surtout en n'étant pas trop exigeant(e) avec vous-même. Vous n'êtes normalement pas quelqu’un d'anxieux mais vous sentez que c’est davantage le cas aujourd’hui ? Ces trois petits conseils peuvent vous aider. Remarque : si vous avez vraiment l'impression que votre anxiété vous empêche de mener une vie normale, il est préférable de faire appel à une aide professionnelle.

Quel peut être le scénario du pire ?

Cela semble contradictoire, mais laissez-vous complètement aller  à l’anxiété que vous ressentez. Quel est le pire qui puisse arriver ? Passez en revue chaque étape à franchir avant d'atteindre le pire des scénarios et réfléchissez au réalisme de celui-ci. Lorsque vous examinez vos craintes de manière rationnelle, vous vous rendez souvent compte que la probabilité pour que les choses que vous appréhendiez se produisent réellement est faible.

Vivez dans l’instant présent

La plupart des angoisses ont trait à des choses susceptibles de vous arriver dans le futur. Du type : "Et si je tombe malade ?’’. Alors essayez de vivre dans le présent, car l’avenir c’est pour plus tard. Pensez uniquement au présent et adaptez votre comportement à la situation actuelle, et pas à ce qui pourrait se produire dans le futur.

Parlez-en !

Ceux qui ressentent de l'anxiété n'osent souvent pas en parler de peur de rencontrer de l'incompréhension. Alors qu’au contraire, cela peut procurer un tel soulagement de le faire ! Non seulement parce que cela vient du cœur, mais aussi parce que vous verrez qu'il y a beaucoup de gens qui, à cause de cette pandémie, ont eux aussi atteint les limites de leur vitalité mentale et émotionnelle. En en parlant, vous prenez de la distance par rapport à votre anxiété et vous la placez dans une perspective différente.

Promenez-vous pour évacuer

D'accord, on le sait : en 2020, nous aurons tous assez marché pour le reste de notre vie. Mais cela reste l'un des moyens les plus efficaces pour se changer les idées. Une étude de l'université de Wageningen révèle que la présence de verdure et d'eau contribue également à réduire le risque de développer des troubles de l'anxiété. Alors, enfilez vos chaussures de marche et promenez-vous dans la nature !